La thérapie par ondes de choc

 

La dénomination “thérapie par ondes de choc” fait référence aux impulsions mécanique de pression qui s’étendent comme une vague au travers du corps humain. En 1980, la méthode par ondes de choc a été utilisée pour la première fois pour désintégrer des cailloux dans les reins d’un patient (Journal of Urology -Journal d’urologie- 1982). On parlait alors de lithotripsie.

Aujourd’hui, et depuis une dizaine d'années, les Ondes de choc ont trouvé une nouvelle voie et se révèlent être un traitement efficace dans le traitement des tendinopathies chroniques.

On distingue 2 types de  techniques inclues dans l'ESWT (Extracorporeal ShockWave Therapy): les ondes de choc focalisées (F-ESWT) et les ondes de pression radiales (RPW).

  • Dans les applicateurs d'ondes de pression radiales (RPW), l'air comprimé accélère un projectile à l'intérieur d'un tube de guidage cylindrique. Lorsque le projectile frappe un applicateur à l'extrémité du tube, une onde de pression est produite et s'étend radialement dans le tissu cible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les ondes de choc focales (F-SWT) sont, quant à elles, transmises au moyen d’un générateur utilisant une source électromagnétique cylindrique (coil). Une onde cylindrique divergente est générée, puis transformée en une onde sphérique convergente (focalisée) pour une efficacité jusqu'à 12,5 cm de profondeur.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 Ces 2 technologies diffèrent par leurs dispositifs de génération, leurs caractéristiques physiques et leur mécanisme d'action. Le mécanisme d'action des ondes de choc est basé sur des ondes mécaniques acoustiques qui agissent aux niveaux cellulaire et tissulaire pour générer une réponse biologique.

Les modes d'action et les effets des ondes de choc radiales (RPW) sur les tissus vivants diffèrent de ceux des ondes de choc focalisées (F-SWT) car les effects biologiques sont liés à la forme d'onde de pression.

F-ESWT et RPW peuvent se compléter. Alors que les ondes de pression radiales (RPW) convient au traitement de grandes zones, les ondes de choc focalisées (F-ESWT) peuvent être concentrées très précisement à l'intérieur du corps.

onde de choc focales échographie bruxelles
onde de choc radiales échographie bruxelles

  • Des ondes vibratoires radiales sont générées par un projectile à mouvement rapide, qui transmet son énergie à la tête de traitement. Elles divergent très rapidement dans l'organisme et touchent dès lors une surface relativement vaste en perdant leur énergie.

 

  • Les ondes de choc focales (ESWT) sont quant à elles générées par une source électromagnétique. . Ici, par rapport aux ondes de choc radiales, le principe inverse se produit lors de l'application des ondes de choc focales. Les ondes se focalisent sur une zone très délimitée en gardant toutes leur puissance (utilisation de l'échographie pour une précision millimétrique)

 

 

ondes de choc radiales focales échographie bruxelles

Effets biologiques des ondes de choc FOCALISEES et des ondes de pression RADIALE

Ondes de choc focalisées ET ondes de pression radiales.

  • Augmentation de la perméabilité de la paroi cellulaire.

  • Stimulation de la micro circulation (sang, lymphe).

  • Libération de neurotransmetteur de substance P, responsable de la modulation de la douleur.

  • Vasodilatateur puissant, provoquant une hypotension considérable

  • CAVITATION avec libération d'oxyde nitrique (augmentation du métabolisme cellulaire, angiogenèse, effet anti-inflammatoire)

  • Stimulation des facteurs de croissance

 

 

La thérapie par ondes de choc n’est donc pas utilisée pour désintégrer les tissus mais pour provoquer des effets biologiques extracellulaires et interstitiels microscopiques, ce qui inclut une régénération du tissu.